AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Can you help me ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Choi Eun Gyeol

♦ Avatar : Jung Dae Hyun
Messages : 351
Choi Eun Gyeol

MessageSujet: Can you help me ?   Sam 14 Sep - 10:05

CAN YOU HELP ME ?  
Feat Park Chin Sun


Aujourd’hui encore, Eun Gyeol s’était rendu à l’ancien laboratoire. Il ne savait pas pourquoi, il en avait subitement ressenti l’envi. Il avait l’impression que c’est en se rendant là-bas qu’il arriverait à faire revenir ses souvenirs flous. Qu’il trouverait l’indice qui lui permettrait de retrouver l’être disparu. Cependant pour le moment, le Sang Pur tourné en rond, comme un imbécile si l’on peut dire, et cherchait encore et encore. Il désespérait de ne pas arriver à ses fins et s’énervait tout seul. Se laissant tomber en arrière, il s’allongea dans l’herbe et fixa le ciel. Finalement ne voulant pas perdre plus de temps, il se releva, remis ses lunettes de soleil et retourna à sa voiture. Au moment où il allait ouvrir la porte, il eut juste le temps d’esquiver le coup qu’il allait recevoir en pleine tête. Se jetant sur le côté, il eut simplement le temps de voir un Dracun dans toute sa puissance se remettre en position d’attaque pour s’avancer vers lui. Comment avait-il fait pour ne pas sentir sa présence plus tôt ? Enfin, la réaction du Sang Pur fut sans appel. Ses yeux changèrent de couleur sous l’émotion, sous la force de la colère une aura sombre semblait émettre de son corps. Levant simplement la main vers son agresseur, il fit vivre au monstre en face de lui son pire cauchemar. S’avançant doucement tandis que l’autre se tordait de douleur, il se dit qu’il devait agir vite. Ils étaient en pleine journée, et il avait beau être le fils d’un originel, ses pouvoirs s’affaiblissaient à force de rester en plein soleil. Prenant le bâton en bois qui reposait au pied du Dracun, il le fracassa sur le sol et l’enfonça de toutes ces forces dans le cœur de la créature.

Eun Gyeol était dans sa voiture, sa vision était trouble. Ses mains tremblaient encore. Tous ses sens étaient en éveil, il n’arrivait pas à se calmer. C’était la même chose à chaque fois qu’il rencontrait un Dracun ou qu’il repensait à la perte de son père et son frère. Il n’y avait qu’une seule personne qui pouvait lui venir en aide dans ce cas. Et bien que cela le tue de devoir l’admettre, il allait devoir se rendre chez cette femme. La femme en question se nommer Chin Sun, elle était médecin, enfin une hématologue. Il l’avait rencontré dans la situation la plus improbable qui soit lors d’une œuvre caritative. Il avait failli détruire son service dans l’hôpital ce jour-là, il avait fait sa plus grosse crise depuis ses différents problèmes. Eun Gyeol avait même tenté de mettre fin à l’existence de la jeune femme, après tout c’était un des êtres qu’il détestait le plus au monde. Un Dracun. Mais celle-ci semblait différente. Bien sûr, le jeune homme savait que certains n’étaient pas méchants et ne voulaient pas la destruction des vampires. Mais pour le Sang Pur, chaque membre de cette espèce devait disparaitre. Malheureusement, sa volonté et ses agissements ne concordaient pas souvent. C’est pour cela que malgré le fait qu’il veuille la tuer, il n’avait pas pu. Et le destin, ce fichu destin, a voulu qu’elle soit une des rares, voire la seule, personne qui soit capable de le calmer. Alors c’est pour cela, qu’il se rendait difficilement mais surement chez elle, à cet instant.

Arrivé au domicile de la jeune femme, il n’allait toujours pas mieux. Il ne se demandait même pas ce qu’il ferait si elle n’était pas là. Ne prenant pas la peine d’avertir de sa présente, il entra dans la maison par ses propres moyens. Il se cogna dans la plupart des meubles de l’entrée avant d’arriver dans la pièce principale. Pièce qu’il saccagea, ne pouvant plus contenir toute la frustration et la haine qui prenait possession de son corps. Ces deux émotions étaient les seuls sur lesquels il n’avait pas de contrôle, il avait beau essayé, il n’arrivait pas à se contrôler dans ces cas-là. S’écroulant, le corps tremblant de tout part, il serra les poings.

« Chin Seul, imbécile de dracun, où es-tu alors que j’ai besoin de toi ? »
La politesse n’était pas présente, mais vu la situation, il s’en fichait un peu des bonnes manières.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous

Invité

MessageSujet: Re: Can you help me ?   Lun 16 Sep - 8:51


Can You Help Me ?


La journée avait commencé calmement : il faisait beau et presque chaud, la maison était silencieuse & le quartier où Chin-Sun vivait, toujours aussi tranquille. Chin-Sun avait pris l'un des premiers congés car cette journée, aussi belle soit-elle, était aussi la "célébration" du jour où elle avait été enlevée à sa famille, des siècles plus tôt. Mélancolique & le regard vide, Chin-Sun s'était habillée en trainant des pieds et en souhaitant qu'ils soient en paix.

Elle ne savait pas quoi faire de sa journée ; après tout, elle ne prenait jamais de congé en temps normal, mais aujourd'hui, elle en avait ressenti l'envie & surtout le besoin. Poussée par une pensée morbide, elle voulut retourner sur les lieux où sa vie avait basculée : l'ancien laboratoire. Elle prit sa voiture & conduit lentement, souhaitant ne jamais arriver là-bas, pour ne pas revoir & ressentir une nouvelle fois tout ce qui c'était passé là-bas. Elle ne fit même pas attention à la voiture qui passa en face de la sienne, venant du laboratoire disparu, une voiture qu'elle connaissait.

Par-dessus les anciens bâtiments de pierres tous érodés qui nous retenaient, nous autre Dracuns, de l’herbe avait poussé, signe du temps qui passe. Et parmi tous les décombres, l’odeur du sang frais planait. Chin-Sun reconnut l’odeur du sang de Dracun tout de suite et se dirigea vers l’endroit d’où elle venait : le cadavre encore chaud d’un des siens se trouvait là, un pieu de bois planté dans le cœur. Celui semblait s’être débattu contre quelqu’un ou quelque chose & Chin-Sun fut parcouru d’un frisson. Elle avait l’habitude de voir des gens morts, mais pas de façon aussi violente, à part quand c’était elle-même qui les avait malencontreusement tuer. Elle ferma les yeux de cet homme, qu’elle n’avait pas connu, mais qui avait l’air d’avoir eu une fin horriblement tragique. Encore perturbée par la vision de ce cadavre inconnu, elle préféra quitter les lieux, sans demander son reste & de passer le reste de sa journée dans sa maison, au calme, dans le seul endroit où elle se sentait chez elle.

Quand elle arriva face à la grande habitation dont elle était la seule & unique propriétaire, elle trouva la porte d’entrée légèrement ouverte. "Bizarre, j’étais pourtant sûre de l’avoir fermée. " Méfiante, elle glissa la main dans son sac et attrapa les couteaux de lancer qu’elle gardait toujours dedans. Elle glissa son pied dans l’entrebâillement de la porte et la poussa lentement, avant d’entrer. "Oh, mon, Dieu … Ma maison & mes meubles ! " Dans le vestibule d’entré, tout était renversé et cela semblait être encore pire dans la pièce centrale. De là où elle se trouvait, elle pouvait voir une silhouette là-bas, une silhouette masculine qui lui semblait très familière. " Mais non, c’est impossible, j’ai des hallucinations ! Que ferais donc Eun Gyeol chez moi & comment connaitrait-il mon adresse ? " Sans qu’elle ne comprenne pourquoi,  l’inconnu s’écroula sur le sol, tremblant & murmurant.

« Chin Seul, imbécile de Dracun, où es-tu alors que j’ai besoin de toi ?
- Si tu te relevais & que tu te retournais, tu verrais alors que je suis derrière toi. Et l’imbécile voudrait te demander comment tu as réussie à savoir où elle vivait ? Quoi que non, je préfère ne pas le savoir finalement. »

Face à elle, l’empereur de la bonté & des sourires se tenait devant les meubles de son salon, dévastés. Plutôt que de céder à la colère & donc à sa deuxième personnalité, elle préféra jouer la carte de l’humour, pressentant que si jamais Eun Gyeol apprenait l’existence de son « autre elle », il n’aurait pas fini de l’énerver. Elle s’approcha lentement de lui, tout en gardant la main gauche dans son sac, au cas où …

«  Alors Eun Gyeol, que me vaut le plaisir de ta visite ? Bien que je sois ravie de te revoir, je ne suis pas particulièrement heureuse du relooking que tu as fait à mon intérieur … »

Calmement, elle s’assit près de lui, après avoir poussé les débris de son ancienne table basse. Elle aurait voulu lui tendre sa main ou le serrer dans ses bras pour le calmer, quel que soit son problème, mais elle se doutait qu’il en la laisserait jamais faire, alors elle préféra tout simplement ne rien faire & attendre.



Revenir en haut Aller en bas
Admin
Choi Eun Gyeol

♦ Avatar : Jung Dae Hyun
Messages : 351
Choi Eun Gyeol

MessageSujet: Re: Can you help me ?   Lun 16 Sep - 8:57

CAN YOU HELP ME ?
Feat Park Chin Sun


Ce n’était décidément pas un bon jour pour le jeune homme. Pour une fois que sa mère lui avait donné un jour de repos, il n’avait pas su être assez intelligent pour rester chez lui. Il aurait pu se reposer, bien qu’il n’en ressente pas le besoin, loin de toutes les charges qui accompagnaient le poste qu’il occupait dans l’entreprise. Mais non, le Sang Pur se compliquait toujours la vie. Il faisait toujours quelque chose qui se retournait contre lui et qui l’entrainait dans des situations qui pouvaient parfois lui être fatal. Et bien évidemment, sa petite visite improvisée près de ce satané laboratoire ne pouvait échapper à cela. Peut-être aurait-il dû périr en même temps que son père, et que le destin cherchait par tous les moyens de se rattraper. Enfin, Eun Gyeol ne voyait même pas pourquoi il avait de telles pensées, un vampire n’avait pas de destin. Vivre éternellement jusqu’au moment où on fait une erreur et qu’on soit tué est la seule voie que suivra leur vie. Et pour en revenir à sa malchance, et bien il fallait qu’il soit attaqué là au moment où il s’y attendait le moins alors que son moral était à plat. Dur la vie d’un Sang Pur rongé par la culpabilité.

Dans le salon de la jeune femme, qui ne ressemblait plus à grand-chose pour le moment, il n’arrêtait pas de se ressasser encore et encore les évènements de la matinée. Le jeune vampire était même étonné d’avoir eu la force, et même les capacités pour conduire jusqu’ici. Son exposition prolongée au soleil et l’utilisation de son pouvoir contre ce Dracun avait eu raison de ses forces. Allait savoir pourquoi, lorsqu’il perdait pied et qu’il se laissait dominer par son côté le plus sombre, il s’affaiblissait très rapidement. Aller à la rencontre de Chin Sun n’était surement pas le meilleur choix qu’il puisse faire, après tout c’était une occasion rêvé pour le tuer, mais il ne réfléchissait pas aux conséquences. Pour lui, la seule chose qu’il avait en tête c’était qu’il avait besoin de quelqu’un pour l’aider, et sur le moment il n’y avait qu’elle pour le faire. Mais bien évidemment, lorsqu’il venait la rencontrer pour la première fois chez elle, il fallait qu’il tombe au moment même où l’hématologue n’était pas présente. Enfin du moins jusqu’à ce qu’elle revienne.

« Si tu te relevais & que tu te retournais, tu verrais alors que je suis derrière toi. Et l’imbécile voudrait te demander comment tu as réussie à savoir où elle vivait ? Quoi que non, je préfère ne pas le savoir finalement. » Se relevant finalement, il se remit sur ses deux jambes tout en serrant des poings. Il fallait se retenir et ne pas céder à ses pulsions, ne surtout pas sauter à la gorge de cette satané bonne femme. « Jusqu’à preuve du contraire, je n’ai pas d’œil à l’arrière de la tête. Et comme l’imbécile ne veut pas savoir comment j’ai trouvé sa maison, je vais quand même le lui dire. » Prenant appuie sur un des seuls meubles encore en bonne état dans la pièce, il continua. « Trouver l’adresse d’un médecin pour ma famille n’est pas compliqué, surtout si j’explique à l’hôpital qui s’agit d’un problème urgent à résoudre. Et puis, mettre quelqu’un pour te suivre à la trace n’est pas non plus bien compliqué. » Il vit la jeune femme s’avançait vers lui, tandis qu’il s’écroulait de nouveau, mais sa main dans son sac montrait bien qu’elle restait sur ses gardes.

« Alors Eun Gyeol, que me vaut le plaisir de ta visite ? Bien que je sois ravie de te revoir, je ne suis pas particulièrement heureuse du relooking que tu as fait à mon intérieur … ». Les yeux d’Eun Gyeol étaient de nouveau d’une autre couleur. Le simple fait d’avoir la jeune femme à côté de lui n’aidait pas à le calmer, surtout qu’elle semblait suspicieuse à son égard. « Je doute que ma visite ici te face plaisir. » Cela dit sur un ton plus qu’ironique, mais il ne fallait pas à s’attendre à mieux du jeune homme à cet instant. « Et bien, comme tu le vois, je suis venu pour remettre à neuf ton intérieur, parce que vois-tu tes goûts laissent à désirer. Sinon, peut-être as-tu encore d’autres questions aussi dénuer de sens à me poser puisque que voir la situation ne suffit pas à te faire comprendre la raison de ma visite.» Fermant les yeux, espérant calmer ses sens, il se rendit compte que c’était pire. Il était en sueur et tremblait légèrement à force de serrer les poings. « Et par pitié, laisse ton sac et tes armes loin de moi, ce n’est pas comme-ci j’allais te sauter à la gorge. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Anonymous

Invité

MessageSujet: Re: Can you help me ?   Lun 16 Sep - 10:00


Can You Help Me ?


Pour être sur la défensive,  pour sure, il l’était ! Tout son corps était tendu et tremblant, comme si retenait en lui quelque chose qu’il ne voulait absolument pas faire sortir. « Comme moi … » Chin-Sun secoua légèrement, refusant d’admettre qu’ils soient si semblables. Malgré tout, elle ne put empêcher ses pensées de divaguer : elle se rappelait quand Ils lui avaient injectés des doses massives de leurs produits maudits & nocifs, se souvenait de sa 1ère perte de contrôle …

C’était encore quand elle était dans ce laboratoire sombre et malsain : Chin-Sun était enfermée avec deux autres Dracuns & un humain pas encore transformé. Elle ne se rappelait pas de grand-chose de cette journée, à part de la dispute qui avait mené à sa « dissociation », du sang dans sa bouche, sur elle, partout sur les murs & du choc de retour à la réalité. Le jeune Dracun qui se trouvait avec la jeune fille l’avait provoqué : il avait déclaré que de toute façon, la famille de Chin-Sun l’aurait sûrement oubliée et que si jamais, au grand jamais, elle arrivait à les retrouver, alors ils la rejetteraient & la tueraient sûrement. A ces mots, Chin-Sun avait failli fondre en larmes, mais la colère qu’elle retenait profondément en elle surgit d’un coup & elle perdit le contrôle de son corps. Quand elle rouvrit les yeux, les corps de ses « camarades » avaient été saignés à blanc & leurs visages exprimaient toute la terreur qu’ils avaient ressentie.  Seule l’autre Dracun avait survécu, malgré de nombreuses blessures et la peur mêlée à la colère que Chin-Sun avait pu lire dans son regard lui avait fait comprendre que c’était elle qui avait fait tout ce mal.

Elle chassa loin de ses pensées tous ces mauvais souvenirs & se concentra sur Eun Gyeol. Il était très pâle, entendez par là encore plus qu’à la normale, tremblant & en sueur.  Par contre, pour ce qui est de son mauvais caractère, rien n’avait changé : quand il répondit à Chin-Sun, malgré sa voix faible, son ton était aussi hargneux qu’à son habitude quand il lui parlait.

« Jusqu’à preuve du contraire, je n’ai pas d’œil à l’arrière de la tête. Et comme l’imbécile ne veut pas savoir comment j’ai trouvé sa maison, je vais quand même le lui dire. Trouver l’adresse d’un médecin pour ma famille n’est pas compliqué, surtout si j’explique à l’hôpital qui s’agit d’un problème urgent à résoudre. Et puis, mettre quelqu’un pour te suivre à la trace n’est pas non plus bien compliqué. »


Si la jeune femme avait été impressionnable ou si elle était peureuse, elle aurait été choquée par ses propos, mais le fait est que Chin-Sun était plutôt courageuse, alors elle préféra penser qu’au moins, il ne l’avait pas espionné lui-même. La question qu’elle se posait par contre, la tourmentait un peu : que faisait-il ici, alors qu’il était si faible ? Voulait-il la tenter, pour voir si elle était capable de le tuer ? Ou alors souhaitait-il qu’elle mette fin à sa vie ? Ou était-il là pour tout autre chose ? La seule chose dont Chin-Sun était sûre, c’est qu’il était mal en point : ses instincts de Dracun pointaient le bout de leur nez, lui signalant un Sang-Pur qu’elle pouvait abattre, mais il lui était assez facile d’y résister. Surtout en pensant que si jamais elle venait à toucher à un seul de ses cheveux, elle se retrouverait sur la liste de chasse de nombreux Vampires.

« Je doute que ma visite ici te face plaisir.

En effet, la visite d’un Sang Pu chez elle ne la remplissait pas de joie, car si jamais elle faisait quelque chose qui lui déplaisait, il n’aurait qu’un mot à dire à ses sous-fifres pour qu’ils viennent brûler sa maison & elle avec. Malgré tout, la voix de Chin-Sun se radoucit & son devoir en tant que médecin se rappela à elle.

« Et bien, comme tu le vois, je suis venu pour remettre à neuf ton intérieur, parce que vois-tu tes goûts laissent à désirer. Sinon, peut-être as-tu encore d’autres questions aussi dénuer de sens à me poser puisque que voir la situation ne suffit pas à te faire comprendre la raison de ma visite. Et par pitié, laisse ton sac et tes armes loin de moi, ce n’est pas comme-ci j’allais te sauter à la gorge.
- D’accord … Je te fais confiance " Du moins, pour le moment, ajouta-t-elle pour elle-même ", dit-elle en sortant la main de son sac et en essayant de se détendre.  As-tu besoin de quelque chose en particulier ? Du sang ? »


La Dracun avança doucement sa main vers lui & la posa sur son front : il était chaud & en sueur. Les yeux du Vampire avaient changé de couleur et elle comprit alors qu’il était sûrement sur le point de perdre le contrôle.  Pourtant, Chin-Sun reste aux côtés du Vampire, essayant de le mettre en confiance.

« Tu sais, si jamais tu veux de l’aide, tu peux me le demander simplement, au lieu de venir refaire ma déco, lui chuchota-t-elle gentiment.  Tu auras juste à chercher mon numéro de portable, plaisanta-t-elle alors. »



Revenir en haut Aller en bas
Admin
Choi Eun Gyeol

♦ Avatar : Jung Dae Hyun
Messages : 351
Choi Eun Gyeol

MessageSujet: Re: Can you help me ?   Mar 17 Sep - 14:29

CAN YOU HELP ME ?
Feat Park Chin Sun


Eun Gyeol savait que s’il souhaitait obtenir de l’aide de la jeune femme sans que celle-ci ne cède à l’envi de le tuer, il devait agir gentiment. Et surtout très poliment. Ce n’était pas dex sa faute, il avait du mal à le faire, et tout cela parce qu’il restait sur la défensive. Seul moyen pour lui de se préserver de tout. Il était virulent dans ses paroles et tout ce qui transparaissait de lui, ne donnait pas vraiment envie de lui venir en aide. Mais le simple fait de le voir de cette manière, montrait à quel point, il avait besoin d’être aidé. Maintenant restait à savoir si oui ou non, la jeune femme serait capable de le faire, comme lors de leur première rencontre. Enfin voir un vampire, un être qui est censé être tout de même très classe et limite indestructible, en si piteuse état, était un spectacle lamentable. Et le Sang Pur le savait, au fond de lui, il regrettait déjà d’avoir posé les pieds dans l’appartement de la jeune femme. Il regrettait d’être tellement faible qu’il était prêt à se confier à un Dracun, à un ennemi. Oui, le vampire se trouvait totalement pitoyable et loin de ce qu’il était d’habitude.

Malgré tout cela, Eun Gyeol faisait tout ce qu’il pouvait pour paraitre le plus normal possible et surtout gardé la hargne qu’il avait à longueur de journée. Enfin, essayait de rester au maximum possible proche de sa personnalité, forgé pendant tellement d’année, était difficile. Et c’était peu dire. Enfin, si on laissait de côté son air plus blanc que le plafond sous lequel il se trouvait, et ses yeux dangereusement coloré, on pourrait croire qu’il tient la conversation naturellement. Mais Eun Gyeol doutait bien que Chin Sun ne serait pas dupe, le fait même de sa présence ici, montrait qu’il n’était pas dans son état normal, non ? Sinon quelle raison l’aurait amené ici, qu’est-ce qui aurait pu le forcer à se présenter chez la jeune femme après avoir fourni des efforts pour trouver son adresse. Il n’y avait sûrement aucune raison plausible. Peut-être est-ce pour cela que celle-ci ne semblait avoir aucune confiance en lui. Enfin, la jeune femme sembla un peu se détendre aux dernières paroles du brun, puisqu’elle enleva sa main de son sac.

« D’accord … Je te fais confiance. As-tu besoin de quelque chose en particulier ? Du sang ? » Expirant et inspirant tout doucement pour essayer de se calmer et d’ignorer le Dracun qui se trouvait à côté de lui, Eun Gyeol dû se rendre compte que ce ne serait pas facile. « Pense-tu que je serais venu à toi si je n’avais besoin que de sang ? Ce dont j’ai besoin c’est d’être calmé, et la seule personne qui a réussi à le faire sans mourir, c’est toi. » Dit-il alors, tout en enlevant brusquement la main qui passait sur son front. Après la rencontre hasardeuse avec le monstre à l’origine de son état, le jeune homme ne pouvait pas supporter qu’elle le touche. Et pourtant, elle n’avait rien fait de mal.

« Tu sais, si jamais tu veux de l’aide, tu peux me le demander simplement, au lieu de venir refaire ma déco. Tu auras juste à chercher mon numéro de portable. » Ces quelques mots arrachèrent presqu’un sourire au jeune homme. Un sourire sarcastique bien sûr mais un sourire quand même, qu’il tenta de retenir. « Pourquoi appeler alors que je peux venir directement, aurais-tu peur de moi ? Et puis, arrête de plaisanter et ne chuchote pas. Bien que mes sens soient très bien réveillés et que cela me permet de bien t’entendre et te comprendre, j’ai l’impression d’avoir un bourdonnement assourdissant dans la tête. Alors parle juste simplement. » Dit-il d’un ton calme. Un ton d’ailleurs bien trop calme, surtout lorsqu’on voyait qu’il n’était pas redevenu normal. D’ailleurs le regard qu’il jeta à Chin Sun la seconde d’après faisait peur dans le dos, on avait l’impression qu’il allait se jeter sur elle. Comprenant que dans l’état actuel, finalement personne ne pourrait rien pour lui, il se releva. Tanguant pendant un instant, il réussit à se tenir droit et s’éloigna de la jeune femme dans le but de quitter la maison. « C’était une mauvaise idée. Je pense que tu ne pourras rien faire pour m’aider. Alors je vais simplement partir comme je suis arrivé avant de tuer le second Dracun qui se trouve devant moi aujourd’hui. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Can you help me ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Can you help me ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLOODY EMPIRE :: Suwon :: Habitations-